Piwik

mercredi 3 mai 2017

La tentation du vote blanc, en musique !

Je m'étais promis il y a quelques mois de ne pas laisser la politique s'immiscer dans ce blog. Mais la peur de lendemains bien sombres me font trahir ma parole. Alors pour illustrer ma pensée, et à quelques jours d'un second tour dont la tête d'affiche me semble dangereusement banalisée, je voudrais vous inviter à ré-écouter une chanson peu connue. Je vous invite à l'écouter aujourd'hui, elle vous rappellera certainement vos leçons d'histoire, ou peut-être, pour les moins jeunes, ce qu'on vous a raconté lorsque vous étiez petits.

Puis je vous invite à l'écouter à nouveau, et, tout particulièrement si vous êtes tentés par le vote blanc, à vous projeter dans cinq ans, à imaginer, selon ce qui va se passer dimanche, si vous en interpréterez toujours le texte de la même façon...

Réfléchissez bien avant pour ne pas regretter après : on écrit l'histoire, on ne la ré-écrit pas.


samedi 29 avril 2017

Le 360SPA, à toulouse : notre avis

Troisième établissement à faire l'objet d'un avis, après le Différent, à Bordeaux, et le Triton, à Narbonne : mon épouse m'a traîné il y a déjà quelques temps au 360 SPA, un club très moderne à Toulouse.

vendredi 28 avril 2017

La source de mon inspiration

Je n'ai pas toujours écrit des cochonneries. Sous un autre nom d'auteur, j'ai publié dans un registre bien plus traditionnel et "noble" (allez, soyons honnête et direct : dans un registre carrément chiant pour 99% de la population). Accepter d'écrire, et surtout de diffuser des textes "légers" n'a pas coulé de source...


jeudi 2 mars 2017

Esparbec : Amour et Popotin

J'ai terminé il y a quelques semaines maintenant la lecture d'un des (nombreux) livres d'Esparbec. Je ne connaissais pas l'auteur, et, disons-le tout net, je regrette de ne pas l'avoir lu plus tôt.


dimanche 19 février 2017

Vu sur Netflix : Toi, moi et elle

Cela faisait des années que je ne regardais plus la télévision. Anesthésié par la pauvreté affligeante des programmes proposés par les grands chaînes, j'ai totalement déserté le petit écran. Récemment, l'achat d'un lecteur BluRay connecté m'a permis de découvrir Netflix. En en particulier, une courte série baptisée "Toi, moi et elle". J'ai beaucoup aimé et, comme avec certaines lectures, j'ai eu envie de partager cet enthousiasme.

samedi 7 janvier 2017

Comment choisir son club pour ne pas y rencontrer des amis ?

J'ai reçu tout récemment la même question, de deux lectrices différentes : faut-il aller loin pour trouver un club où l'on soit "incognito" ?

dimanche 4 septembre 2016

Stephen Vizinczey: Éloge des femmes mûres

Chaque année avant de partir en vacances, je prends soin de me faire un petite sélection de bouquins à emporter. Vous le savez peut-être déjà si vous me lisez, j'essaie de modérer mon appétit pour la littérature érotique, en alternant coquineries et classiques. Cette année, j'ai pu faire une exception, avec cet Éloge des femmes mûres, présenté un peu partout comme un classique du genre.


vendredi 24 juin 2016

Être une femme, 35 ans plus tard

Rappelez-vous, c'était en 1980. Michel Sardou, encore bien jeune, faisait scandale dans les milieux féministes avec une chanson jugée polémique...


dimanche 29 mai 2016

Première citation

Avant-hier, c'était la première fois depuis pas mal de temps que je mettais les pieds sur Facebook. J'y suis peu présent, par manque de temps, et par manque de maîtrise aussi : en l'espace de quelques semaines, les demandes d'amis s'y sont multipliées, jusqu'à des personnes vivants dans un pays éloigné, et ne parlant pas notre langue. N'y comprenant plus rien, j'ai peu ou prou cessé de m'y intéresser, m'avouant vaincu face au web 2.0.

Et donc, avant-hier, j'y suis retourné, pour voir si Clarissa était bien rentrée de sa semaine de vacances, si de nouveaux auteurs avaient rejoint le groupe des auteurs érotiques où j'ai eu le privilège d'être admis, etc.

Et dans la liste des notifications, j'ai découvert que j'apparaissais dans une publication. Mais comment un tel miracle était-il possible, alors que je m'étais tenu éloigné de Facebook pendant plusieurs semaines ? En fait, j'ai été cité dans un article du Sanglier Littéraire, qui a établi une courte liste des coquineries à lire cet été (voir ici l'article complet).

J'avoue en bloc, que j'ignorais l'existence de cette bête, mais que dans le même temps mon cœur a fait un bond. Pour la première fois, un de mes livres était cité dans une sélection. Cela me touche tout particulièrement, car cette citation est spontanée, j'imagine donc que Thomas Galley a particulièrement apprécié mes "vacances candaulistes". C'est donc pour moi à la fois un grand plaisir, et un grand honneur qui m'est fait là.

Merci Thomas !