Piwik

jeudi 2 mars 2017

Esparbec : Amour et Popotin

J'ai terminé il y a quelques semaines maintenant la lecture d'un des (nombreux) livres d'Esparbec. Je ne connaissais pas l'auteur, et, disons-le tout net, je regrette de ne pas l'avoir lu plus tôt.


dimanche 19 février 2017

Vu sur Netflix : Toi, moi et elle

Cela faisait des années que je ne regardais plus la télévision. Anesthésié par la pauvreté affligeante des programmes proposés par les grands chaînes, j'ai totalement déserté le petit écran. Récemment, l'achat d'un lecteur BluRay connecté m'a permis de découvrir Netflix. En en particulier, une courte série baptisée "Toi, moi et elle". J'ai beaucoup aimé et, comme avec certaines lectures, j'ai eu envie de partager cet enthousiasme.

samedi 7 janvier 2017

Comment choisir son club pour ne pas y rencontrer des amis ?

J'ai reçu tout récemment la même question, de deux lectrices différentes : faut-il aller loin pour trouver un club où l'on soit "incognito" ?

dimanche 4 septembre 2016

Stephen Vizinczey: Éloge des femmes mûres

Chaque année avant de partir en vacances, je prends soin de me faire un petite sélection de bouquins à emporter. Vous le savez peut-être déjà si vous me lisez, j'essaie de modérer mon appétit pour la littérature érotique, en alternant coquineries et classiques. Cette année, j'ai pu faire une exception, avec cet Éloge des femmes mûres, présenté un peu partout comme un classique du genre.


vendredi 24 juin 2016

Être une femme, 35 ans plus tard

Rappelez-vous, c'était en 1980. Michel Sardou, encore bien jeune, faisait scandale dans les milieux féministes avec une chanson jugée polémique...


dimanche 29 mai 2016

Première citation

Avant-hier, c'était la première fois depuis pas mal de temps que je mettais les pieds sur Facebook. J'y suis peu présent, par manque de temps, et par manque de maîtrise aussi : en l'espace de quelques semaines, les demandes d'amis s'y sont multipliées, jusqu'à des personnes vivants dans un pays éloigné, et ne parlant pas notre langue. N'y comprenant plus rien, j'ai peu ou prou cessé de m'y intéresser, m'avouant vaincu face au web 2.0.

Et donc, avant-hier, j'y suis retourné, pour voir si Clarissa était bien rentrée de sa semaine de vacances, si de nouveaux auteurs avaient rejoint le groupe des auteurs érotiques où j'ai eu le privilège d'être admis, etc.

Et dans la liste des notifications, j'ai découvert que j'apparaissais dans une publication. Mais comment un tel miracle était-il possible, alors que je m'étais tenu éloigné de Facebook pendant plusieurs semaines ? En fait, j'ai été cité dans un article du Sanglier Littéraire, qui a établi une courte liste des coquineries à lire cet été (voir ici l'article complet).

J'avoue en bloc, que j'ignorais l'existence de cette bête, mais que dans le même temps mon cœur a fait un bond. Pour la première fois, un de mes livres était cité dans une sélection. Cela me touche tout particulièrement, car cette citation est spontanée, j'imagine donc que Thomas Galley a particulièrement apprécié mes "vacances candaulistes". C'est donc pour moi à la fois un grand plaisir, et un grand honneur qui m'est fait là.

Merci Thomas !

dimanche 10 avril 2016

Première fois en club libertin : quelques conseils (2/2)

J'ai abordé voilà quelques jours les aspects pratiques et psychologiques des premières fois en club. Aujourd'hui je souhaiterais compléter avec une vision très personnelle de ces lieux, et à ma connaissance, un point de vue relativement unique en la matière.

mercredi 6 avril 2016

Première fois en club libertin : quelques conseils (1/2)

Une de mes lectrices me demandait tout récemment si j'avais des conseils à dispenser à ce sujet. J'avoue que je ne m'étais jamais vu en "professeur es libertinage". Mais à la réflexion l'exercice peut être amusant, et surtout, je me souviens que tout ce que j'avais lu avant de pousser la porte s'est avéré être, au mieux, imprécis, et au pire... complètement faux. A se demander si les journalistes écrivant sur le sujet ont déjà mis un pied dans ces lieux...

Je tiens avant tout à préciser que je ne suis pas un "habitué". Je "consomme" ces plaisirs avec parcimonie (non, ce n'est pas le prénom de mon épouse, rassurez-vous), et c'est donc seulement deux ou trois fois l'an que nous nous aventurons dans les alcôves sombres pour faire confiance au hasard. Donc ces "conseils" seront à interpréter comme émanant d'un libertin... occasionnel...


samedi 19 mars 2016

Délire hyperthermique ou thérapie brève ?

Je crois que je n'avais jamais eu la grippe. Cette fois c'est chose faite. Dix jours de fièvre, et pendant les trois premiers, des phases de délire bien "space" comme on disait à l'époque de ma jeunesse. Il me reste quelques souvenirs de ces divagations de l'esprit.

Libération de l'inconscient ? Simple délire ? Je vous laisse juges...